En mai, fais ce qu'il te plait !

LoveNews de mai

 

Ce mois ci chez Lovebox, la thématique de notre LoveLetter sera quelque peu différente des autres - mais non pas moins intéressante ! Dans un peu moins d'un mois - le 27 mai pour être tout à fait précis - se tient un événement national de la plus haute importance :
La Fête des Mamans !
A cette grande et belle occasion, nous avons - sur décision du conseil général de la LoveTeam - choisi de dédier notre newsletter à toutes les mamans de notre LoveCommunauté pour les remercier de toutes les belles choses qu'elles ont pu faire et continuent de faire pour nous par amour. Mais ne vous inquiétez pas - car nous voyons venir d'ici les plus sceptiques - ce n'est pas parce que nous dédions cette LoveLetter aux mamans qu'elle en sera moins intéressante à lire pour les autres, bien au contraire !  
Lovebox dans tous ses états
Illustration Lovebox dans tous ses états

En choisissant de mettre à l'honneur les mamans de notre LoveCommunauté - et même de touuuuute la terre entière - dans cette nouvelle édition, nous avons constaté que, qui dit maman dit aussi enfant ! 

La relation unique qui existe entre une maman et son enfant résulte bien souvent d'un amour inconditionnel entre ces deux êtres. Ce lien fort et difficilement descriptible peut s'exprimer de bien des manières, comme c'est le cas pour cette maman et sa fille, qui ont trouvé le moyen d'exprimer leur amour malgré la distance qui les sépare grâce à notre petite boite à amour connectée.

Nous commençons donc cette newsletter avec l'histoire de Salomé et sa maman qui ont fait de la Lovebox l'objet totem de leur amour pour faire face aux centaines de kilomètres qui les séparent l'une de l'autre :

“Ma mère et moi sommes séparées par plus de 500 km et sommes très proches (dans nos coeurs). N’ayant pas tous les jours le temps de l’appeler, bien souvent par manque de temps, je cherchais un moyen de pouvoir lui faire passer des messages, d'une manière simple, pour lui montrer combien je pouvais penser à elle dans mon quotidien.

Ma mère n'aime pas se servir son téléphone portable et s'en sert très peu, c'est d'ailleurs l'une des raisons qui m'a poussé à vouloir trouver une alternative simple au téléphone (car ma mère et la technologie, bien souvent, ça fait quatre). Lorsque je suis tombée sur la Lovebox, ce qui m'a attiré en premier dans ce petit objet connecté, c’est sa simplicité, tout autant que son design, qui, à mes yeux en faisait un véritable objet de décoration (object connecté oui, mais pour une fois que je ne trouvais pas "moche"). Ajouté à cela le projet d'entreprise, j'ai été conquise !

Quand j'ai offert la Lovebox à ma maman, elle a été un peu dubitative au début. Elle n'a pas compris immédiatement le concept et ne voyait pas vraiment comment et dans quel cas l’utiliser. Mais croyez-moi, elle a très vite changé d'avis. Dès les premiers messages reçus, elle a été conquise par le petit coeur qui tourne !

Aujourd'hui, après quatre mois d’utilisation, la Lovebox est totalement entrée dans notre mode de communication quotidien : je lui envoie un petit message, parfois même juste des coeurs et elle me répond avec des pluies de coeurs. La Lovebox a pris place juste à côté de son ordinateur et dès qu'elle est assise à son bureau, elle s'empresse de m’envoyer des pluies de coeurs (soit plusieurs fois par jour !!!) pour me dire qu’elle pense à moi et ces petites attentions suffisent à me faire sourire.

Alors, certes, je ne lui fais pas de grandes déclarations tous les jours, mais grâce à cette petite boîte, les petits messages et les pluies de coeurs que nous envoyons et recevons nous font oublier un temps la distance. J'aimerais simplement finir en vous disant que je suis ravie de vous avoir trouvé et d’avoir pu faire ce cadeau à ma maman. Je ne m’en passerai plus et elle non plus.”

Merci mille fois à Salomé ainsi qu'à sa maman qui ont accepté de nous faire part de leur histoire. Pour notre prochaine newsletter, nous serions ravis de recevoir des témoignages de papas et de leurs enfants (enfants ou adultes) et de l'utilisation de la Lovebox entre eux dans leur quotidien ! N’hésitez pas à nous écrire en répondant à cet email. Nous vous répondrons avec amour, comme toujours !
Les aventures de la Lovebox

Ah la fête des mères, quel bel événement : d'un côté nous avons des enfants pleins d'entrain qui se donnent beaucoup de mal pour fabriquer le plus beau des cadeaux - notons ici que la beauté est subjective - pour leurs mamans et de l'autre, nous avons les mamans, littéralement subjuguées - mais pas aveugles pour autant - par les offrandes de leurs adorables petits bouts...

Bon, bien évidemment, pour celles et ceux qui ne l'auraient pas compris, un message subliminal se cache derrière cette pointe d'ironie. Mais de quel message s'agit-il nous diront les plus innocents d'entre vous ? Et bien tout simplement celui des cadeaux - ratés, mais non pas moins pleins d'amour - que nous avons tous - oui, oui, TOUS - offert au moins une fois étant enfants à nos mamans pour la fête des mères !

Bien entendu, nous aussi, membres de la LoveTeam, n'avons pas dérogé à cette règle mythique du cadeau pas très très beau. Et pour vous prouver que parmi l'équipe, nous avions des enfants prodiges dans ce domaine, nous avons décidé de partager avec vous la liste des cadeaux les plus incroyablement - vilains - spéciaux que nous ayons pu offrir à nos chères et tendres mamans. Profitez, c'est cadeau.

Zoé :
« Quand j'avais 8 ans, j'ai offert à ma maman un coffret contenant un bain aux algues. Pour info, c'est un cadeau que l'on m'avait aussi offert (je sais, c'est mal mais j'étais jeune et je n'avais pas d'argent). Ravie de l'offrir à ma maman, comment dire que ce cadeau fut au final une très mauvaise idée : la baignoire est restée verte pendant plusieurs semaines et ma mère a senti la "feuille pourrie" toute une journée... »

Jordan : « Je me souviens que l'institutrice nous avait fait faire en atelier cadeau pour la fête des mères une boite à bijoux à partir d'une boite de fromage vide. Et la mienne était très colorée et remplie de gommettes, j'étais fier du résultat final. Lorsque je l'ai offert à ma maman, elle fut émerveillée par mon oeuvre d'art. Mais ce bonheur n'aura pas duré très longtemps... la boite à bijoux sentait le fromage ! »

Maëva : « J'avais 5 ans, la maitresse avait distribué à la classe des paquets de pâtes de toutes les formes et nous avait chargé de les peindre de la couleur de notre choix (vous l'aurez compris, l'intérêt derrière cette activité "insouciante" était de nous faire faire un collier de pâtes pour la fête des mères). Lorsque je l'ai offert à ma maman, je me souviens de son regard plein de joie et d'émotion, j'étais vraiment fière de ce collier de pennes bleues, vertes et rouges, malheureusement (enfin heureusement) elle ne l'a jamais porté ! »

Marold : « Une année pour la fête des mères, j'ai dû fabriquer une sculpture en pâte à sel pour ma maman : un hérisson (je crois que l'institutrice voulait se lancer un challenge). Avec l'aide de la maitresse, j'ai réussi à terminer mon "magnifique" hérisson dans les temps pour pouvoir l'offrir à ma maman. Arrive le moment du cadeau, je lui tends avec fierté ce qui se devait de ressembler à un hérisson, j'ai bien vu l'incompréhension dans le regard de ma mère lorsque j'ai tenté de lui décrire la morphologie de l'animal. »

Marie : « Je me souviens d'une période étant petite où je n'arrêtais pas de faire des animaux-bijoux en perles (on m'avait offert un livre sur le sujet à un anniversaire). A l'occasion de la fête des mères, j'ai donc fabriqué des boucles d'oreilles crocodile vertes fluo (cadeau qui m'aura pris des semaines d'énergie) que j'ai offerte par la suite à ma maman... je vous laisse imaginer le style d'une maman avec des croco verts fluo aux oreilles ! Je les ai surement plus portées qu'elle au final ! »​

Jean« Quand j'étais petit, j'ai offert un gant de cuisine pour le four à ma maman à l'occasion de la fête des mères. Il y avait plein de coeurs dessus et je le trouvais vraiment joli, l'intention était là. Enfin, disons qu'en grandissant, je me suis rendu compte que c'était le cadeau de fête des mères le plus misogyne que j'avais fait de ma vie. Je ne suis pas fière de moi, mais bon, après tout, je n'étais qu'un enfant innocent qui voulait faire plaisir à sa maman ! ​»

Taieb : « Je me souviens que j'étais en vacances en Tunisie au moment de la fête des mères. J'avais 6 ans et je passais mes journées sur la plage à jouer et à ramasser des coquillages. Super content des trésors que j'avais pu trouver, je me suis dit que je pourrais en faire quelque chose. J'ai arraché une feuille d'un de mes cahiers, sorti mon pot de colle et j'ai fabriqué un coeur en coquillages que j'ai collé sur la feuille. J'ai offert ma création à ma maman, mais la conception n'était pas stable du tout et les coquillages ne sont pas restés collés sur la feuille... »

Sharleen« Quand j’étais petite, je devais avoir 6 ou 7 ans, j’ai acheté avec mon argent de poche un lot de boules de bain pour ma maman. Je m'étais appliquée pour lui faire un beau paquet cadeau avec des noeuds en ruban, j'étais super fière au moment de lui offrir son cadeau et elle était super contente de le recevoir. Seul bémol dans l'histoire : on n’avait pas de baignoire à la maison ! »

Alix« Un matin de fête des mères, j’étais toute contente et impatiente de pouvoir offrir le plus beau bouquet de fleurs à ma maman. Au moment de lui tendre mon merveilleux bouquet, j'ai vu sa tête se décomposer : les belles fleurs que j'avais cueillis avec amour étaient celles qu'elle avait de son côté cultivées aussi avec amour et que je venais d'arracher dans son jardin... »
L'info qui fait sourire

Bonne fête Maman! Mais au fait… pourquoi?

Chaque année, nous ne dérogeons pas la règle et nous célébrons avec amour les mamans. Cette fête est avant tout l'occasion pour nous de les remercier de l'attention et de tout l'amour qu'elles nous donnent. Bien souvent accompagné d'un cadeau - nous utiliserons même le terme d'offrande dans certains pays - cette tradition, encore plus ancienne que Noël, perdure depuis un certain nombre de siècles et remonte même au temps d'Astérix - oui oui, le gaulois !

Si pour certains l'origine de la fête des mères n'est plus un secret, ce n'est surement pas le cas de la grande majorité d'entre vous, alors pour répondre à la curiosité du plus grand nombre, on vous propose un tour d’horizon de l’histoire de la Fête des Mères ! 


Qui dit nouveau mois, dit nouvelle rubrique pour Lovebox et c'est avec joie et émotion - non, non on n'exagère pas du tout - que nous vous présentons la toute première édition du -  Tadadadam... roulement de tambours -  LoveZap !

Pour inaugurer l'arrivée du petit dernier de cette newsletter, nous avons sélectionné pour vous, une petite vidéo à regarder seul ou en famille ! 

Comme les mamans sont à l'honneur ce mois-ci, quoi de mieux qu’une vidéo - beaucoup trop mignonne - sur des enfants qui, les yeux bandés, doivent reconnaitre leur maman uniquement par le toucher. Parce qu'il n'y a rien de plus beau que l'amour d'un enfant pour sa maman, on vous laisse découvrir en images un moment plein de douceur.

Attention : débordement d’amour, à regarder avec précautions ! 
C'est terminé pour ce mois-ci mais on revient très vite avec de nouvelles histoires, de nouvelles idées et bien évidemment avec toujours beaucoup d'amour !
PS : Si vous avez aimé nous lire et que vous souhaitez suivre nos aventures quotidiennement, abonnez vous à notre page Facebook et n'oubliez pas de cliquer sur "S'abonner" puis sur "Voir en premier" sinon vous ne nous verrez jamais dans votre fil d'actualité et ça serait vraiment très très dommage.

PPS : Et si vous êtes utilisateur de la Lovebox et qu'elle remplit votre quotidien d'amour, n'hésitez pas à nous laisser un petit avis sur notre page.

Post plus ancien